yazilimweb tasarim
Evènements
Accueil / Non classé / Programme Amélioration et Valorisation des Produits Forestiers (PAVPF)

Programme Amélioration et Valorisation des Produits Forestiers (PAVPF)

JUSTIFICATIF ET CONTRAINTES A LEVER

Au Sénégal, les peuplements naturels constituent les principales sources d’approvisionnent en semences ; ce qui entraîne des prélèvements importants. Cette situation combinée à la variabilité climatique et ses écosystèmes forestiers et agro forestiers se traduisant par leur appauvrissement tant du point de vue quantitatif que qualitatif ; donc une perte de ressources génétiques corollaires (compromission de la régénération naturelle, récurrence des feux de brousses, surpâturage, etc.) ont accentué le processus de dégradation.
C’est dans un tel contexte que l’on assiste à une demande de plus en forte en semences forestières en semences forestières, surtout de bonne qualité, et une pression encore plus importante sur les produits forestiers ligneux et non ligneux compte tenu de leur importance dans l’économie de l’exploitation et l’économie nationale.
Cette situation est amplifiée par la faible productivité des formations forestières et agro-forestières ; mais aussi et surtout par l’absence de synergies fortes dans les différentes initiatives relatives au renforcement du potentiel existant. Dès lors, il apparaît urgent et nécessaire d’améliorer la production et la productivité des principales espèces forestières et agroforestières afin de réduire la pression sur les ressources et éviter ainsi la rupture des grands équilibres écologiques.
Dans cette perspective, les principaux axes de recherche du programme s’articulent autour de (i) l’amélioration génétique du matériel végétal, (ii) la domestication des arbres, (iii) l’étude des filières des produits forestiers ligneux et non ligneux, la physiologie des semences et conservations des ressources génétiques, et (iv) l’amélioration de la productivité des arbres par les micro-organismes symbiotiques.

OBJECTIFS

Socio-économique
(i) Connaître les pratiques et utilisations traditionnelles des produits forestiers (alimentaires, énergétiques, pharmaceutiques, etc.) afin de les intégrer et/ou de proposer des améliorations ;
(ii) Améliorer les filières des fruitiers forestiers pour assurer des revenus substantiels aux différents intervenants et garantir une utilisation durable des ressources.
Amélioration et gestion des espèces forestières et agroforestières
(i) Sélectionner avec l’aide des populations (sélection participative) les phénotypes les plus performants et les évaluer ;
(ii) Connaître la biologie des espèces ciblées ;
(iii) Maîtriser les méthodes de multiplication végétatives pour cloner le matériel performant et mettre en place des vergers de production ;
(iv) Améliorer la gestion des arbres tant sur le plan sylvicole que sur les plans symbiotique et de la lutte phytosanitaire ;
(v) Proposer des itinéraires techniques de transformation des produits forestiers non ligneux.
Technologie et physiologie des semences génétiques
• Définir les méthodes de collecte, de conservation et de germination des semences ainsi que des techniques de production de plants en pépinière des espèces identifiées par les populations et les autres acteurs.

 

Les commentaires sont fermés.

Défiler vers le haut