yazilimweb tasarim
Evènements
Accueil / Actualités / VISITE D”ECHANGE INTER-PAYSANS A DAGA BIRAME (KAFFRINE)

VISITE D”ECHANGE INTER-PAYSANS A DAGA BIRAME (KAFFRINE)

Dans une optique de partage des expériences en matière de gestion et de conservation communautaire des ressources naturelles, et un renforcement de capacités de ses producteurs, les projets PRGTE, SINCERE et P4S2 ont organisé le 5 Décembre 2019 une visite d’échange inter-paysans dans le village climato-intelligent de Daga Birame (KAFFRINE). Au cours de cette journée, l’approche  champ-Ecole-Paysans a été adoptée. Les représentants des organisations partenaires des projets susmentionnés (CNRF, ANCAR et Eaux et forêts), les membres de la plateforme de Léona, les représentants des villages de Ndielleng, Sag sathiel et Diourmel, les membres du GIE Jambaar de Méouane, la population de Daga Birame et d’autres partenaires (Réseau mil, AVEC, PARFA) ont pris part à cette journée qui a démarrée avec la présentation de l’unité de transformation des fruits de baobab. Une activité qui permet aux populations du village de diversifier leurs sources de revenus tout en sécurisant les exploitations agricoles. Des recommandations allant dans le sens d’une meilleure valorisation des produits transformés ont été formulées, à l’issue des échanges. La visite s’est poursuivi sous la direction de Mouhamadou DIOP à travers l’espace communautaire du village qui s’étend sur une superficie de 128 ha. Celui-ci reviendra sur tout le processus qui a mené à l’aboutissement de ce travail depuis sa mise en place.. Cet ainsi qu’il apprend à l’assistance que cette espace d’où est prévu un plan d’aménagement, sert aussi de zone de pâture pour les ago éleveurs. Il a également fait l’historique d’une parcelle de la mise en défens dédiée à la domestication des fruitiers forestiers mise en valeur par le CNRF par l’introduction de variétés de tamariniers, baobab et Ziziphus greffés. Précisant aussi que cette domestication des variétés permet de valoriser le potentiel fruitier du village par un raccourcissement de son cycle de production.
Après un passage dans le périmètre maraicher ou beaucoup de suggestions ont été formulées par les représentants de l’ANCAR, des membres des délégations de POTOU spécialiste en la matière, la journée est clôturée par une cession de formation en technique de greffage par un pépiniériste venu du CNRF.

ESPACE COMMUNAUTAIRE VILLAGEOIS DE DAGA BIRAME

CESSION DE FORMATION DES TECHNIQUES DE GREFFAGE AUX BÉNÉFICIAIRES DE CETTE JOURNÉE D”ÉCHANGE

Laisser un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs requis sont indiqués *

*

Défiler vers le haut